Le don de plasma, une autre façon de sauver des vies

Photo du donneur de plasma Anthony

Tout le monde connaît le don de sang mais beaucoup moins le don de plasma. Tout aussi important, il est vital et irremplaçable pour des milliers de patients chaque jour.

Il s’agit du liquide entrant dans la composition du sang dans lequel circulent les cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes). Lors d’un don de plasma, les différents composants du sang sont séparés (technique appelée aphérèse). Votre plasma est prélevé et vos globules rouges, globules blancs et plaquettes vous sont restitués.

Le plasma est administré aux patients de deux façons.

Sous forme de médicaments :

  • Pour les patients souffrant de troubles de la coagulation comme les hémophiles
  • Pour les patients atteints de déficits immunitaires et de certaines maladies auto-immunes

Parmi ces patients certains sont atteints de maladies chroniques et ont des besoins très fréquents, parfois toutes les 2 ou 3 semaines.

Ou par transfusion :

  • Pour les patients qui subissent des opérations de chirurgie (cardiaque, obstétrique, etc.)

Grâce aux donneurs de plasma, je mène une vie normale. Tous les mois, j’ai des perfusions d’immunoglobulines : c’est un médicament fabriqué grâce à la générosité des personnes qui donnent leur plasma.

Photo de Sabrina, receveuse de plasma
Sabrina

atteinte de déficit immunitaire primitif

Cette maladie dont il est atteint se caractérise par la dysfonction du système nerveux périphérique. Les dons de plasma sont essentiels au traitement de sa maladie : il nous raconte pourquoi.

Photo de Jean-Philippe Plançon

Vidéo désactivée

Autoriser les cookies pour accéder à cette fonctionnalité


GESTION DES COOKIES
  • c'est le seul traitement possible pour certaines maladies
  • parce qu'il n'est pas plus fatiguant qu'un don de sang
  • parce qu'il y a de plus en plus de patients qui ont besoin de ces traitements
  • pour vivre une expérience solidaire

Il y a maintenant 2 mois, j'ai donné naissance à une magnifique petite fille. L'accouchement a été long mais j'en garde un très bon souvenir. On me met en salle de réveil et à partir de là le cauchemar a commencé [...] tout s'accélère, je vois 6, 8, 10 médecins peut-être, débarquer dans la salle et s'agiter. [...] Je les entends dire qu’ils n'arrivent pas à stopper l'hémorragie... Je finis par m’endormir. Je me réveille quelque temps plus tard, l'obstétricien à mes côtés, m’annonçant que l'on a eu chaud. J'ai perdu 2,2 litres de sang (le corps en possède en moyenne 5). Au total, j'ai reçu 4 culots globulaires et 2 de plasma.

Photo de Solène, transfusée lors de son accouchement
Solène

transfusée lors de son accouchement

J'ai peur ?

Il y a plus de 130 000 donneurs de plasma en France chaque année, et 95% souhaitent revenir donner du plasma. 

Comme pour les autres types de dons, les procédures sont parfaitement sécurisées : le matériel est stérile, à usage unique et en circuit fermé (le sang n'est jamais en contact direct avec la machine et ne peut donc jamais être en contact avec le sang d'un autre donneur).

Je crains d'avoir mal ?

Pour toute la procédure, une seule aiguille est nécessaire et elle fait la même taille que celle utilisée pour un don de sang. 

Je manque de temps ?

Donner du plasma est une excellente utilisation de mon temps. Confortablement installé, je peux en profiter pour jouer sur mon smartphone, lire un livre ou écouter de la musique..

    J'étais pressé d'avoir 18 ans pour pouvoir donner mon sang. Depuis je donne surtout en plasma. Je le fais dès que je peux car je sais trop bien que tout peut s'arrêter très vite. Autant donc en profiter tant que l'on peut pour sauver le maximum de vie. Peut être qu'un jour c'est nous qui en auront besoin et on sera content de trouver du monde qui donne. Continuons de donner et mobilisons nos connaissances !

    Photo de Jérôme, donneur de plasma
    Jérôme

    donneur de plasma

    Ca se passe en ce moment.

    Partout en France, l'EFS est en mouvement pour valoriser le don de sang et faire avancer la recherche !

    29 janvier 2024

    Du 29 janvier au 4 février, c'est la troisième édition de la semaine de sensibilisation aux groupes sanguins rares. A l’EFS, notre seul mot d’ordre : nous avons besoin de donneurs de sang de toutes les origines pour soigner tous les patients qui en ont besoin. Et cette année, pour mieux comprendre les enjeux autour des groupes sanguins rares, l’EFS organise un webinaire !

    17 janvier 2024

    La toute première Maison du don « Comme à la Maison » de l'EFS, vient d’ouvrir ses portes à Lyon. Une nouvelle expérience de don dans la sécurité, le confort et la convivialité ! 

    15 janvier 2024

    Les dons de sang dits non-utilisables permettent aussi de faire avancer la recherche et notamment sur le cancer. C’est tout l’objet de cette exposition itinérante lancée par l’Etablissement français du sang. Première étape d’un tour de France des régions « Minuscule, les cancers à la loupe » sera visible à la maison du don de Bordeaux à partir de ce lundi 15 janvier.

    12 janvier 2024

    A six mois des Jeux Olympiques de Paris, vous aussi battez des records avec le lancement officiel par l’Etablissement français du sang de son premier Marathon du don. 

    02 janvier 2024

    En ce début d’année 2024, nous vous souhaitons nos meilleurs vœux.

    Partager, c’est déjà contribuer à une bonne action

    Vos questions, nos réponses.

    Où donner mon sang ?
    Pour donner votre sang, vous avez l'embarras du choix ;-)! L'EFS propose  plus de 115 maisons du don en France métropolitaine et dans les DROM. Et pour encore plus de proximité, vous avez le choix entre 40000 collectes mobiles organisées au plus près de vos lieux préférés (lieux publics, entreprises, universités etc.). Rendez-vous sur notre carte interactive Où donner ou téléchargez l’application don de sang !
    Combien de temps dure un don de sang ?
    Il faut compter environ 1 heure au total : l'entretien préalableau don avec l’infirmier(e) ou le médecin, le prélèvement (entre 8 et 10 minutes) le repos et la Pause A+. Mais un don de sang, c'est bien plus que ça! C'est aussi 1h pour sauver 3 vies! Pour en savoir plus sur le déroulement d'un don de sang, rendez-vous dans notre rubrique "Pendant le don". 
    Quels documents dois-je apporter pour effectuer un don de sang ?
    Pour chaque don, vous devez présenter une pièce d'identité (carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour). Votre carnet de santé, il peut rester au chaud à la maison !
    Dois-je venir à jeun ?
    Surtout pas ;-)! Au contraire il est important de bien s'hydrater et de manger  avant un don.
    Puis-je être rémunéré pour un don de sang ?
    En France, le bénévolat fait partie des 4 principes fondateurs de la transfusion sanguine. Le don ne peut donc pas être rémunéré.
    Où donner mon plasma ?
    Pour donner votre plasma, vous avez l'embarras du choix ! L'EFS propose le don de plasma dans 90 maisons du don en France métropolitaine. A noter que le don de plasma n'est pas possible en collectes mobiles. Rendez-vous sur notre carte interactive "Où donner" ou téléchargez l’application don de sang ! https://efs.link/lieux
    DÉCOUVRIR NOTRE FAQ