Comment trouver une collecte ? Le don de sang va-t-il me fatiguer ? Combien de fois puis-je donner par an ?... Petit tour d’horizon des questions pratiques les plus fréquentes.

question 1

Quelles conditions dois-je respecter pour donner mon sang ?

Toute personne en bonne santé âgée, de 18 à 70 ans et pesant au moins 50 kilos, peut donner son sang. Néanmoins, il existe des contre-indications qui, pour la plupart, sont temporaires. Leur but : garantir la sécurité du donneur comme du receveur. Pour en savoir plus, consultez notre rubrique dédiée aux contre-indications.

Question 2

Où trouver une collecte à proximité de chez moi ?

L'EFS propose 130 sites fixes répartis sur l'ensemble du territoire français (métropole et DOM) et 40 000 collectes mobiles organisées dans des lieux publics, des entreprises, des universités, des lycées… Trouvez une collecte près de chez vous grâce à notre carte interactive !

Question 3

Combien de temps dure un don de sang ?

Le prélèvement en lui-même ne dure que 8 à 10 minutes. Si l'on ajoute à cela le temps nécessaire à l'entretien préalable avec l’infirmier(e) ou le médecin, ainsi que le repos suivant le prélèvement, un don de sang prend environ 45 minutes. Pour en savoir plus sur le déroulement d'un don de sang, rendez-vous dans notre rubrique "Pendant le don".

Question 4

Est-ce que donner son sang fait mal ?

Personne n’aime les piqûres mais le don de sang ne fait pas plus mal qu’une prise de sang réalisée en laboratoire. Le prélèvement est réalisé par un personnel qualifié, spécialement formé et qui veille à votre bien-être.

Question 5

Le don de sang va-t-il me fatiguer ?

Chez une personne en bonne santé, le don n’entraîne la plupart du temps aucun effet secondaire. L'organisme reconstitue rapidement le volume sanguin prélevé.
Il est néanmoins conseillé de ne pas pratiquer d’activités fatigantes ou à risques (conduite prolongée, marche ou station debout prolongée, sports…) dans les heures qui suivent le don. Il est également très important de boire beaucoup (eau ou jus).

Question 6

Quels documents dois-je apporter pour effectuer un don de sang ?

S’il s’agit d’un premier don, vous devez apporter un document attestant votre identité (carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour). Le carnet de santé est facultatif. Si vous avez déjà effectué un ou plusieurs dons et que vous possédez une carte de donneur, il est préférable (mais pas obligatoire) de vous devez vous en munir.

Question 7

L'EFS peut-il délivrer des justificatifs lors d'un don de sang ?

Un justificatif de présentation en collecte peut vous être délivré sur demande.

Question 8

Si une anomalie est détectée dans mon sang, serai-je averti(e) ?

Des examens biologiques sont effectués sur chaque don et vous serez systématiquement informé(e) par courrier si une anomalie est décelée. Un médecin de l’EFS vous prendra alors en charge et vous conviera à réaliser des examens de contrôle. Dans plus de 98 % des cas, les anomalies constatées sont bénignes.

Question 9

Puis-je donner mon sang plusieurs fois dans l'année ?

Il n'y a aucun inconvénient à donner plus d'une fois par an. Les hommes peuvent ainsi donner leur sang jusqu'à 6 fois par an et les femmes jusqu'à 4 fois. Le don de plasma ou de plaquettes peut être effectué plus souvent, en respectant un intervalle de 2 semaines pour un don de plasma et de 8 semaines pour un don de plaquettes.
Pour le don de plaquettes, on peut donner jusqu'à 12 fois par an, à 4 semaines d’intervalle minimum. De nombreux donneurs de sang le font depuis plus de 40 ans sans effet secondaire.

Question 10

Puis-je donner pour l'un de mes proches ?

Non. Pour des raisons de sécurité médicale et d'éthique, le don dirigé est interdit en France. L'anonymat est un principe fondamental du don de sang : seul l’EFS connaît l’identité et les données médicales du donneur et du receveur.

Question 11

Comment et quand reprendre contact pour un prochain don ?

Après un premier don, vous êtes inscrit sur le fichier de l’EFS qui vous tiendra informé(e) des collectes organisées. Vous pouvez également retrouver toutes les collectes à venir en consultant notre rubrique "Où donner".

Question 12

Que fait l'EFS pour assurer la sécurité des donneurs ?

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. L'entretien préalable au don permet de vérifier votre état de santé. Par exemple, les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires ne doivent pas donner leur sang.
Le volume prélevé est ajusté en fonction de la quantité de sang circulant, et une personne en bonne santé récupère rapidement le volume sanguin ou plasmatique prélevé.
Cependant, certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise. Il s'agit le plus souvent d'une réaction de l'organisme appelée "malaise vagal". Il est important de boire avant et après le don pour aider l'organisme à récupérer rapidement et de faire des exercices musculaires des pieds pendant le prélèvement.

Question 13

Vais-je recevoir une carte de donneur ?

La carte de donneur de sang est envoyée à chaque donneur à l’issue du deuxième don. En effet, il est de règle d’effectuer deux contrôles successifs pour certifier le groupe sanguin du donneur.

Question 14

Quelle est la quantité de sang qu’on va me prélever ?

La quantité de sang prélevé lors d’un don se situe entre 420 et 480 ml. Ce volume est prélevé fonction du sexe, et du poids du donneur ( +/- 70 ml de sang par kilo) mais est toujours inférieur à 10 % du volume sanguin global.

Question 15

Comment fais-je pour donner mon plasma ou mes plaquettes ?

Il est tout à fait possible de donner uniquement son plasma ou ses plaquettes. Comme pour un don de sang, vous passerez un entretien avec un médecin ou un(e) infirmier(e) qui déterminera votre aptitude au don de plasma ou de plaquettes.
Ce type de don se fait uniquement sur rendez-vous. Vous devez prévoir 2 heures pour le don de plaquettes et 1h30 pour le don de plasma.

Question 16

Je ne peux pas donner. Comment m’investir pour le don de sang ?

Vous pouvez tout simplement parler de cet acte généreux à votre entourage ou au sein de votre entreprise. Pour vous aider dans votre tâche d’ambassadeur, l’EFS met à votre disposition un kit spécifique. Comme des milliers de bénévoles, vous pouvez aussi donner de votre temps en rejoignant une association de donneurs. Vous pouvez également faire un don à usage non thérapeutique. Lorsque l’entretien prédon révèle une contre-indication à l’utilisation transfusionnelle, le médecin de l’EFS peut proposer un don à finalité non directement « thérapeutique ».