L’hémochromatose génétique se manifeste par une surcharge en fer et se traite principalement par la réalisation de saignées dont le volume et la fréquence sont établis par le médecin prescripteur.
L’arrêté du 18 décembre 2018 permet, à compter du 1er mars 2019, aux patients de bénéficier de saignées valorisées en dons de sang, sur l’ensemble de la France, dans les sites fixes de collecte de l’EFS et du CTSA.
 

Le don-saignée : un cas particulier

Ce dispositif permet aux patients d’accéder plus facilement à des lieux et à des professionnels pour réaliser leurs saignées.
Ainsi, le don-saignée pourra être réalisé :

  • dans le respect des critères de sélection des donneurs ;
  • dans les sites fixes de collecte de sang de l’EFS et du CTSA (le don ne pourra pas se dérouler lors d’une collecte mobile : camion, tente, salle des fêtes, entreprise, lycée, université…) ; 
  • sur présentation d’une prescription médicale en cours de validité (indiquant à volume à prélever de 420, 450 ou 480 ml) ;
  • après 5 premières saignées faites dans une structure de soins (afin d’apprécier leur tolérance) ;

A préciser que le suivi clinique et biologique du patient atteint d’hémochromatose génétique restera assuré par le prescripteur.

L’ensemble de cette démarche collective apportera aux patients hémochromatosiques une nouvelle perspective sur leurs soins et des nouveaux donneurs à la collectivité. 

Téléchargez le document d'information sur le don-saignée.