10/03/2017
Affiche campagne de mobilisation DVMO/ABM et EFS

Au côté de l’Agence de la biomédecine, l’EFS se mobilise pour la semaine nationale sur le don de moelle osseuse, qui a lieu du 13 au 18 mars. Il s’agit d’informer et sensibiliser le grand public à l’importance d’être candidat et inscrit sur le registre français pour, un jour peut-être, être donneur de moelle osseuse.

Don de moelle osseuse : c’est le moment de vous mobiliser !

« Tu viens à la piscine ? J’peux pas, j’ai don de moelle osseuse » ! C’est avec ce mot d’ordre que l’Agence de biomédecine (ABM) entend attirer l’attention des jeunes sur le don de moelle osseuse, un nom « un peu barbare » qui peut fait peur. Pourtant, il ne s’agit que d’une simple inscription sur le registre France greffe de moelle. En revanche, ce don peut aider à soigner des maladies graves du sang (comme la leucémie). Tout l’enjeu de cette 12 ème  Semaine nationale de mobilisation pour le don volontaire de moelle osseuse (DVMO) est là. Du 13 au 18 mars 2017, plusieurs opérations et évènements sont prévus dans toutes les régions de France pour faire de la pédagogie auprès du grand public. 

Un message qui sera relayé par une campagne radio nationale et une campagne itinérante avec deux bus aux couleurs du DVMO en tournée dans 12 grandes villes de France (Reims, Caen, Rennes, Le Mans, Poitiers, Limoges, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Aix-en-Provence, Nice et Valence). D’autres actions sont prévues pour donner de la visibilité à cet acte fort et échanger sur le sujet. Qu’il s’agisse de s’informer sur les meilleurs profils de donneurs ou sur la compatibilité HLA (Human leucocyte antigens), cela participe à démocratiser ce geste. Comme pour la précédente édition, cette campagne vise particulièrement les hommes de moins de 40 ans. En effet il est avéré que les greffons de moelle osseuse prélevés chez ces derniers sont mieux tolérés sur le plan immunologique.

« Nous avons un réel besoin de recruter davantage de jeunes hommes ! », martèle la Dr Evelyne Marry, directrice du registre français à l’Agence de la biomédecine.
 
 1/3 des donneurs de moelle osseuse inscrits sur le registre français sont des hommes... Il en faut nettement plus !

L’Agence de la biomédecine invite les hommes de 18 à 40 ans à s’inscrire sur le registre français. Pour devenir donneur, il faut :  

  •  être en parfaite santé
  •  être âgé de 18 à 50 ans
  •  accepter de répondre à un entretien médical et effectuer une prise de sang au moment de l’inscription définitive
  •  se connecter sur www.dondemoelleosseuse.fr, pour s’informer et se pré-inscrire