Lancé pour promouvoir l'innovation dans le service public, le prix Territoria remporté par l'EFS en Auvergne Rhône - Alpes illustre l'engagement de nos collectivités partenaires.

Wanda Vorreiter témoigne de son engagement

« Nous avons entendu un appel d’urgence de l’Établissement français du sang (EFS) qui manquait de produits sanguins. C’est alors qu’est née l’idée d’impliquer les usagers des services sociaux dans l’organisation des collectes. L’objectif était de leur permettre de retrouver un sentiment d’utilité en s’impliquant dans une action bénévole, mais aussi de les aider à développer des compétences applicables dans une recherche d’emploi, comme la prise de parole en public, le travail en équipe et l’organisation d’événements.” explique Wanda Vorreiter, assistante sociale à l’origine du projet.

Le Département de l’Isère soutient cette opération qui ouvre de nouvelles perspectives pour le don du sang et pourrait faire école dans d’autres territoires. « Elle s’intègre aussi dans notre volonté de développer le bénévolat ainsi qu’un esprit citoyen et solidaire dans tout le département”, rappelle Martine Kohly, vice-présidente chargée du sport, de la jeunesse, de la vie associative et du devoir de mémoire.

Cette action a été proposée au jury du Prix Territoria qui récompense les pratiques innovantes et les expérimentations des collectivités dans leurs multiples domaines de compétences. Sous la présidence du ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les Collectivités territoriales, le jury 2020 a distingué dans la catégorie Civisme-Citoyenneté : «Donner son sang c’est jouer collectif à Vienne» d’un TERRITORIA  Argent

 

Un partenariat gagnant-gagnant

Ce partenariat est du gagnant-gagnant, les collectivités nous sont indispensables pour porter la cause du don de sang. Elles peuvent le valoriser dans le cadre d’un projet citoyen destiné à impliquer des usagers dans des actions solidaires. 

« L’initiative a séduit plus d’une vingtaine de personnes aux profils très divers. Ils ont été formés pour devenir ambassadeurs du don du sang et s’investir aux côtés des bénévoles de l’EFS. Allocataires du RSA, personnes en réinsertion, salariés, agents de collectivités, élus, étudiants … Tous participent aux huit collectes organisées chaque année à Vienne. En 2019, plus de 242 nouveaux donneurs de sang ont franchi le pas et ont donné leur sang pour la toute première fois (contre 137 en 2018) », indique Anna Josephsson, Chargée de Communication de l’EFS.

L’objectif était de leur permettre de retrouver un sentiment d’utilité en s’impliquant dans une action bénévole, mais aussi de les aider à développer des compétences applicables dans une recherche d’emploi, comme la prise de parole en public, le travail en équipe et l’organisation d’événements.”