Lorsqu’un don ne peut être utilisé pour la préparation de produits sanguins en vue d’une transfusion, il peut être réorienté vers une utilisation non thérapeutique.

Qu’est-ce que le don non thérapeutique ?

Fabrication de réactifs pour les analyses biologiques (groupages sanguins, tests de coagulation…), recherche scientifique, formation aux métiers de la santé dans les lycées et les universités… L’EFS fournit à certains partenaires et à ses propres laboratoires des composants du sang, indispensables à l’enseignement, à la recherche et aux tests de laboratoire.

Qui peut donner ?

Dans certains cas, un don à usage non thérapeutique est directement proposé au donneur par le médecin lors de l’entretien prédon, en fonction de caractéristiques spéciales de son sang – notamment certaines particularités antigéniques – ou parce que l’entretien révèle une contre-indication médicale au don de sang. Dans ce cas, le donneur reçoit une information spécifique et le prélèvement n’est réalisé qu’avec son accord écrit.

Le déroulement du don non thérapeutique est alors identique à celui du don de sang. On prélève au donneur une quantité appropriée de sang, qui ne peut être supérieure à celle qu’on prélèverait pour un don thérapeutique.