Vous êtes sur le point de faire un geste utile et solidaire qui permet de sauver de nombreuses vies. De vivre une expérience unique dans laquelle les donneurs et les receveurs sont au cœur d’une dynamique de partage. Mais vous vous posez encore quelques questions et ça vous empêche de passer le cap !

Comment se passe un don de sang ? Où donner ? Quelles sont les conditions ? Combien de temps ça dure ? Quelle quantité de sang est prélevée ? Qui soigne-t-on avec votre don ?

Cette page est faite pour vous ! Vous trouverez ici toutes les informations sur le don de sang en France.

DDS2 820x240

Pouvez-vous donner votre sang ?

En France, vous devez répondre à quelques critères essentiels avant de pouvoir donner votre sang. Ces conditions sont fixées par un arrêté et appliquées par l’Etablissement français du sang (EFS) pour protéger les donneurs, mais aussi les malades qui reçoivent les produits sanguins.  

Quels sont les principaux critères ? 

  • Âge : pour donner votre sang, vous devez être majeur (18 ans). Vous pouvez donner jusqu’à 70 ans (inclus).
  • Poids : peser 50 kg minimum. 
  • Identité : vous munir d’un document d’identité.

Votre santé est essentielle, il est important que vous vous sentiez en forme avant de donner votre sang ! 

 

Les principaux critères
Le saviez-vous ?

Parfois, il peut vous arriver de ne pas pouvoir donner votre sang total à la suite de l’entretien préalable au don. Pas de panique, cela fait aussi partie de la vie de donneur ! Dans la grande majorité des cas, la contre-indication est temporaire. Il faudra laisser passer une période de quelques jours ou mois avant de pouvoir donner. Dans ce cas, pensez à reprogrammer votre don un peu plus tard ! 

 

Paroles de donneurs

Isabelle, donneuse « Je suis donneuse depuis plus de 10 ans. Je donne mon sang et aussi mon plasma. La maladie de mon papa a été un véritable déclic pour moi ! Atteint d’un cancer du côlon en 2004, il était traité par chimiothérapie et a eu pas mal de complications qui ont nécessité de nombreuses transfusions de sang. 
Etant de groupe O-, je suis donneuse universelle et avec la maladie de mon papa, donner mon sang est devenu une évidence pour moi. Une façon d’aider celles et ceux qui en ont besoin à leur tour et aussi une vraie satisfaction personnelle qui ne m’a pas quittée depuis toutes ces années de dons.  Lorsque que je donne, je me sens vraiment heureuse… j’ai l’impression d’être une superwoman !»

 

Edouard, donneur : « Je donne parce que je me dis que si j’avais besoin d’une transfusion, je serais bien content que des gens donnent leur sang. Le don de sang, c’est un geste responsable basé sur le partage. Il y a deux mois, j’ai aussi donné mon plasma pour la première fois. »

 

Témoignage_anaïs Isabelle, donneuse et maman d’Emma « Mon premier don, c’était à   Lyon, lors d’une grande collecte organisée à côté de mon travail. A   l’époque, je n’avais pas beaucoup d’argent pour donner à des   associations. C’était donc le moyen pour moi de faire un geste utile et   citoyen bénévolement. 

   A la naissance de ma première fille, Emma, ce geste solidaire a pris   tout son sens ! Suite à une très grave hémorragie qui l’a presque   vidée de son sang in utero, elle a bénéficié de plusieurs transfusions   de globules rouges et de plasma. Et ce durant les 6 premiers jours de   sa vie. Ces transfusions lui ont sauvé la vie !

  Depuis, j’en parle encore plus autour de moi. J’ai réussi à emmener   mon mari donner son sang le jour de son anniversaire. Ce jour-là   les infirmières lui ont même apporté des pâtes de fruits avec une   bougie pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. » 

 

Le don de sang, comment ça se passe ?

L’Etablissement français du sang (EFS) gère le don de sang en France (collecte, qualification biologique, préparation et distribution des produits sanguin). En tant qu’opérateur civil unique de la transfusion sanguine, sa mission principale est de veiller à ce qu’il y ait toujours suffisamment de produits sanguins pour tous les malades et sur l’ensemble du territoire français. C’est ce qu’on appelle l’autosuffisance 
C’est donc à l’EFS de veiller à ce que la France produise le nombre de produits sanguins nécessaire (ni plus, ni moins) pour soigner 1 millions de personnes chaque année ! L’établissement n’agit pas seul puisqu’il s’appuie sur la générosité de tous les donneurs et l’aide des associations pour remplir cette mission :)

Don de sang : les informations utiles

  • Durée totale du parcours : 1 heure de votre arrivée à votre départ dont 7 à 10 min de prélèvement.
  • Quantité de sang prélevée : 420 à 480 ml de sang, en fonction de votre poids.
  • Conservation des globules rouges : 42 jours.
  • Fréquence des dons : 4 fois par an maximum pour une femme et 6 pour un homme.
  • Délai entre deux dons : Vous devez respecter un délai minimum de 8 semaines entre deux dons de sang total, mais il est possible d’effectuer d’autres types de dons dans l’intervalle.
     
Infos_utiles

 

Don de sang, concrétisez votre expérience !

Tout commence ici sur notre site internet… Prenez 5 minutes pour savoir si vous pouvez donner votre sang grâce au questionnaire en ligne. Le test est OK ? Il ne vous reste plus qu’à trouver le lieu de don le plus proche de vous (domicile, travail, vacances...) sur Où donner. Et comme à l’EFS, nous savons que votre temps est précieux, prenez rendez-vous en ligne.
 

Le saviez-vous ?

Dans certaines régions les prélèvements sont effectués uniquement sur rendez-vous


A votre arrivée sur votre lieu de don, le personnel de l’Etablissement français du sang (EFS) ou des bénévoles en collecte mobile, vous accueillent chaleureusement. Ils sont là pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre don.


L’accueil et inscription : L’équipe de l’EFS vous enregistre et vous remet le questionnaire pour préparer l’entretien préalable au don. 


L’entretien préalable au don : Avant chaque prélèvement, un médecin ou un personnel infirmier  réalise cet entretien confidentiel. Il parcourt le questionnaire médical préalable au don (Métropole et DOM) avec vous et, grâce aux informations recueillies, s’assure que vous pouvez bien donner votre sang sans risque pour vous ni pour la santé du futur patient.


Le prélèvement : Votre sang est prélevé à l’aide de matériel stérile et à usage unique. Le prélèvement dure entre 7 et 10 minutes. 


Si vous êtes nouveau donneur ou si votre dernier don date de plus de deux ans, une mesure de votre taux d’hémoglobine est effectuée pour identifier ou prévenir un éventuel risque d’anémie.


La pause A+ : Après votre don, vous restez une vingtaine de minutes à la « pause A+ ». Ce moment convivial est l’occasion de vous offrir une collation, de s’assurer de votre bonne récupération après le prélèvement et de vous donner envie de revenir pour un nouveau don de sang, de plasma ou de plaquettes !

 

Le saviez-vous ?

Il y existe quelques astuces pour vivre votre expérience du don de sang sereinement :

  • Pensez à vous hydrater tout au long de ce parcours. Si vous en avez une, n’hésitez pas à prendre votre gourde avec vous ;)   
  • Un don de sang, ce n’est pas comme une prise de sang… on ne vient pas l’estomac vide ! Si vous n’avez pas assez mangé avant de venir, prévenez les équipes sur place, elles vous offriront avec plaisir quelque chose pour vous régaler. 

 

 

Qui soignez-vous grâce à votre don de sang ? 

Les personnes subissant des opérations chirurgicales, des traitements lourds (chimiothérapie), les victimes d’hémorragies, d’accidents, les femmes qui ont eu un accouchement difficile, sont sauvées grâce à vos globules rouges. Dans le cas de maladies du sang comme la drépanocytose, les patients reçoivent des transfusions de globules rouges très régulièrement. Toutes les 5 semaines, voire toutes les 2 ou 3 semaines.


Les personnes atteintes de cancers (leucémies, lymphomes) sont soignées avec des plaquettes. 
La transfusion de ce produit sanguin est aussi nécessaire en cas d’hémorragie massive. Elle est alors associée aux transfusions de globules rouges et de plasma. 


Les enfants et adultes atteints de déficits immunitaires, de maladies génétiques comme l’hémophilie par exemple, bénéficient de transfusions de plasma. 

 

Prenez 1 heure pour sauver 3 vies !

1 heure, c’est le temps qu’il faut pour faire un don de sang et 3, le nombre de vies sauvées grâce à votre don. Et oui… lorsque vous faites un don de sang total, tous les composants sanguins sont prélevés en même temps et les 3 principaux sont utilisés (globules rouges, plasma et plaquettes) Le patient, lui, ne reçoit jamais la totalité de la poche prélevée lors du don, mais uniquement les composants qui lui sont nécessaires ! 


L’Etablissement français du sang joue un rôle essentiel dans la collecte de sang, mais pas que… Une fois prélevée, votre poche suit un parcours balisé et très sécurisé pour la transformer en produits sanguins transfusables : les Produits Sanguins Labiles (PSL) ! 

Une de ces étapes est la Préparation, pour rendre les produits sanguins utilisables par les établissements de santé (hôpitaux, cliniques). Chaque composant sanguin est isolé grâce à des techniques de centrifugation et les globules blancs sont filtrés. 
Certains composants sanguins, comme les plaquettes, sont issus de plusieurs dons de sang et ensuite regroupés afin de constituer des unités suffisamment importantes pour les transfuser efficacement aux patients. 
En parallèle, les équipes de l’EFS effectuent une qualification biologique du don. Il s’agit des analyses biologiques qui sont pratiquées sur les tubes de sang qui ont été prélevés en même temps que la poche de sang. 
Les produits ne sont utilisables pour les malades que si l’ensemble des résultats de ces analyses sont conformes. En cas n’anomalie le donneur est, bien entendu, averti.

 

Produits_sanguins

 

Paroles de receveurs

Visuel_Anais

 

 

Anaïs, atteinte d’anémie sévère « J’ai été très malade à cause   d’anémies aiguës qui m’ont   plongée deux fois, en l’espace de   6 mois, dans un état critique. J’ai   dû recevoir 9 transfusions de sang, plus précisément du concentré de globules rouges. Ces transfusions m’ont sauvé la vie et m’ont permis de retrouver la forme pendant un petit moment. Mais ma santé s’est de nouveau dégradée et, cet été, j’ai dû subir une lourde opération. J’ai à nouveau reçu des poches de sang… 11 transfusions en 1 an au total ! 
J’ai une profonde gratitude pour les donneurs de sang; je remercie l’EFS et les donneurs pour leur geste vital qui me permet aujourd’hui de vivre ! Et j’encourage toutes les personnes en bonne santé, qui le peuvent, de prendre 1 petite heure de leur temps pour donner leur sang»


 

 

Raphaël, papa de Kélya « Ma fille Kélya est née le 16 juillet 2018, pile le soir de la victoire des bleus à la coupe du monde de football… c’était déjà une battante ! Peu de temps après sa naissance, son taux d’hémoglobine a chuté très vite et de façon très inquiétante à cause d’une anomalie génétique (déficit g6pd) qui détruit ses globules rouges. Elle a fait ce qu’on appelle une « anémie hémolytique », les médecins ont dû lui faire une transfusion de globules rouges à 20 jours de vie.
Depuis, c’est une petite fille en pleine forme ! Bien sûr nous surveillons sa santé de près (fatigue, couleurs des yeux…) car nous ne sommes pas à l’abri d’une rechute.


Les donneurs ont sauvé la vie de ma fille et, de mon côté, malgré ma peur des aiguilles je suis devenu un donneur de sang, plasma et plaquettes régulier… comme quoi tout arrive ! »

témoignage Kélya.jpg

Où donner votre sang ?

Vous pouvez donner votre sang dans une maison du don de l’Etablissement français du sang, il en a près de 120 sur tout le territoire français (métropole et DOM) ou alors en collecte mobile. Chaque année, l’EFS organise 40 000 collectes mobiles partout en France (collectes festives sous chapiteaux, en mairie, en salles communales polyvalentes, en entreprise…). Il y a de quoi faire :)

 

 

Devenez incollable sur le don de sang !

Pourquoi donner votre sang ?

Grâce aux donneurs et à leur générosité, c’est 1 MILLION de personnes qui sont soignées chaque année ! C’est énorme, non ?

Vos dons sont précieux car aujourd’hui, il n’existe pas de substitut au sang humain et les produits sanguins ont une durée de vie limitée : 

  • 42 jours pour les globules rouges
  • Entre 1 et 3 ans pour le plasma 
  • 7 jours seulement pour les plaquettes. 

Vous l’aurez compris, donner son sang c’est super et donner régulièrement, c’est encore mieux !

N’hésitez plus et rejoignez les près de 2 millions de donneurs de sang.

 

Et qu’en est-il de la compatibilité des groupes sanguins ?

La compatibilité est différente selon les types de don. Les donneurs de groupe O, par exemple, sont particulièrement recherchés car leur sang peut être transfusé à un très grand nombre de patients quel que soit son groupe sanguin. Alors que pour le plasma, c’est le groupe sanguin « AB » qui convient à tout le monde !

Compatibilité_sanguine

L’éthique du don de sang en France, on en parle ?

En France, le don de sang est un don éthique car il s’appuie sur quatre grands principes fondateurs essentiels pour l’Etablissement français du sang : anonymat, bénévolat, volontariat, et non-profit. Ces quatre valeurs participent à la sécurité des produits sanguins.