Lorsque la maladie (leucémies, lymphomes) ou les traitements lourds (chimiothérapie, radiothérapie) empêchent la fabrication de cellules sanguines par la moelle osseuse, le patient est dit en aplasie. La transfusion régulière de plaquettes permet alors d’éviter les risques d’hémorragies mettant en jeu la vie des malades.

Le don de plaquettes

Le don de sang est une source de plaquettes mais pour assurer la totalité des besoins, il ne suffit pas. Il faut alors prélever spécifiquement des plaquettes.

Chaque jour, 500 dons de plaquettes sont nécessaires.  La courte durée de vie (5 jours) des plaquettes rend indispensable la régularité des dons.

Comment se passe un don de plaquettes

 

 

clock.png

Le don dure 90 minutes. De l’arrivée au départ, il faut prévoir environ 2 heures.

 

baro-small.png

Le don de plaquettes s’effectue sur rendez-vous. On prélève entre 450 et 650 ml de plasma riche en plaquettes au donneur par une technique dite par « aphérèse ». Ce don permet d’obtenir directement auprès d’un même donneur 6 fois plus de plaquettes que lors d’un don de sang..

hourglass.png

La durée de vie des plaquettes est de seulement 5 jours.

calen.png

Il faut respecter un délai de 4 semaines entre chaque don de plaquettes.

blood.png

On peut donner ses plaquettes jusqu’à 12 fois par an.

Tout donneur âgé de 18 à 65 anset dont le taux de plaquettes est suffisamment élevé peut effectuer ce type de don.

 

Tous les groupes sanguins sont recherchés. Néanmoins, le don de plaquettes nécessite disponibilité et réactivité en raison de la courte durée de vie des plaquettes (5 jours). Il est donc proposé plus particulièrement à des donneurs réguliers.

Un acte sécurisé

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. L’entretien prédon permet de s’assurer que le prélèvement ne présente aucun risque. Le don est supervisé par un personnel médical expérimenté et le matériel de prélèvement utilisé (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique.

Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant et une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de plaquettes.

Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s’agit le plus souvent d’un « malaise vagal », sans gravité. Il est important de boire avant et après le don afin d’aider l’organisme à récupérer rapidement.

Avant tout don, un document d’information est remis au donneur l’informant des risques, même les plus rares, liés au prélèvement.