Âge, poids, état de santé, mode de vie, voyages, pratiques sportives... Voici un tour d'horizon des questions les plus posées par les candidats au don.

Principaux critères
Description
Puis-je donner avant mes 18 ans ?
Non.

L’âge minimum pour donner son sang est 18 ans.

Jusqu’à quel âge puis-je donner?
70 ans.

La limite d’âge pour donner son sang est de 70 ans révolus. Après 60 ans, le premier don est cependant soumis à l'appréciation d’un médecin de l'EFS.

Après 65 ans, seul le don de sang est autorisé et après avis du médecin.

Puis-je donner si je pèse 45 kg ?
Non.

Il est nécessaire de peser plus de 50 kg pour donner son sang. Ce poids minimum garantit la sécurité du donneur et la qualité du produit sanguin transfusé au malade.

Etat de santé
Description
Puis-je donner si je viens d’être malade (rhume, gastro-entérite) ?
Non, pas dans l’immédiat.

En effet, il faut attendre 15 jours après la disparition des symptômes pour donner son sang.

Puis-je donner si je suis un traitement médical ?
Cela dépend du traitement.

À la suite d’un traitement par antibiotiques, il faut attendre 14 jours avant de donner son sang. Pour les autres médicaments, la contre-indication est souvent liée à la pathologie et non au traitement lui-même. Un médecin ou un(e) infirmier(e) décidera de votre aptitude le jour du don.

Puis-je donner tout de suite après une opération chirurgicale ou dentaire ?
Non.

Après une opération ou une endoscopie, il faut attendre un délai de 4 mois. Et après une extraction dentaire, il faut attendre un délai d’une semaine.

Puis-je donner après un vaccin ?
Cela dépend du type de vaccin.

Après un vaccin vivant atténué (fièvre jaune, varicelle, rubéole, rougeole, oreillons, tuberculose, rotavirus), il faut attendre 4 semaines pour donner son sang. Pour les autres types de vaccin, le don est possible immédiatement.

Puis-je donner si je suis diabétique ?
La réponse diffère en fonction du type de diabète.

Les diabétiques ayant un traitement par insuline ne peuvent pas donner leur sang.

Puis-je donner si j’ai des problèmes cardiaques ou eu un AVC ?
Non.

Pour garantir leur sécurité, le don de sang n’est pas ouvert aux personnes qui ont des problèmes cardiaques ou eu un AVC.

Puis-je donner si j’ai été atteint d’un cancer ?
Non.

Par mesure de précaution, le don de sang n’est pas ouvert aux personnes qui ont été victimes d’un cancer, même après rémission totale.

Puis-je donner si j’ai une allergie ?
Oui.

Le don de sang est possible. Seule une allergie à un produit utilisé au moment du prélèvement (désinfectant par exemple) ou des symptômes visibles le jour du don peuvent présenter des contre-indications.

Puis-je donner si je suis enceinte ou si je viens d'accoucher ?
Non.

Afin d’éviter tout risque de carence, les femmes enceintes ne peuvent pas donner leur sang. Et elles doivent respecter un délai de 6 mois après l’accouchement, surtout si elles allaitent.

Puis-je donner si j’ai mes règles ?
Oui.

Le don de sang est possible même pendant les règles. Néanmoins, si elles sont abondantes, il est important de le signaler au médecin de collecte de l'EFS, qui réalisera un contrôle de l'hémoglobine avant le don.

Puis-je donner si j'ai déjà été transfusé ?
Non.

Par mesure de sécurité, le don de sang n’est pas possible pour les personnes qui ont déjà été transfusées.

Puis-je donner si je prends une pilule contraceptive ?
Oui.

La prise d’une pilule contraceptive ne constitue pas une contre-indication au don de sang.

Mode de vie
Description
Puis-je donner si je suis homosexuel ou bisexuel ?
Oui.

Les hommes ayant ou ayant eu des relations sexuelles entre hommes peuvent donner leur sang, sous certaines conditions.

Puis-je donner après avoir consommé de l’alcool ?
Oui mais il vaut mieux éviter.

Bien qu’elle ne constitue pas une contre-indication en soi, la consommation d’alcool est déconseillée dans les 24 heures qui précèdent le don car l’alcool va être transmis au receveur.

Puis-je donner si je consomme des stupéfiants ?
Oui, cela dépend surtout du mode d’administration.

Tout antécédent d'injection par voie intraveineuse représente un risque de contamination infectieuse et constitue une contre-indication permanente au don de sang.

Puis-je donner si j’ai récemment voyagé à l’étranger ?
Cela dépend de la destination.

Des délais de 1 à 4 mois sont à respecter au retour de certains pays. Pour plus de précisions, consultez notre rubrique dédiée. 

Puis-je donner après avoir fait un tatouage ou un piercing ?
Oui, dès 4 mois après le tatouage ou le piercing (y compris les oreilles).

Cette mesure permet d’éviter tout risque lié à une non-stérilisation du matériel utilisé qui peut entraîner la transmission de virus ou de bactéries.

Puis-je donner mon sang dès le lendemain d’un don ?
Non.

Il faut attendre 8 semaines minimum entre deux dons de sang. On peut donner ses plaquettes jusqu’à 12 fois par an, à 4 semaines d’intervalle minimum, et son plasma jusqu’à 24 fois, à 2 semaines d’intervalle minimum.

Puis-je donner si je suis un sportif professionnel ?
Oui.

Il n’y a pas de contre-indication au don de sang pour les sportifs de haut niveau. Toutefois, il est fortement conseillé d’attendre 3 à 7 jours après le don avant de reprendre une activité physique intense et de prévoir un délai d’un mois avant une compétition importante.