Comment se passe un don de sang ? Quelle est la durée du prélèvement ? Quelle est la composition du sang ? Découvrez l’essentiel des informations à connaître sur cet acte solidaire, anonyme et sécurisé. 

slider

 

Qu’est-ce que le don de sang ?

Le don de sang, c’est une expérience riche qui place les donneurs et les receveurs au cœur d’une dynamique de partage. Un acte citoyen et solidaire qui consiste en un prélèvement de votre sang dans une maison du don ou un site de collecte mobile. Un don de sang permet de prélever des globules rouges, du plasma et des plaquettes. 

Il n’existe à ce jour aucun produit capable de se substituer au sang humain. Le don de sang est donc indispensable pour soigner certaines maladies. Par ailleurs, les produits sanguins ont une durée de vie limitée et les besoins sont quotidiens pour répondre à la demande des malades.


Le saviez-vous ? En France, les besoins pour soigner les malades nécessitent 10 000 dons de sang par jour.


Qui soigne-t-on avec vos dons ? 

Le don de sang contribue à soigner et maintenir en bonne santé plusieurs milliers d’hommes et de femmes en France. Par exemple, les patients qui subissent des traitements lourds (chimiothérapie), ceux atteints de maladies du sang...sont soignés grâce aux globules rouges et aux plaquettes.
Les personnes atteintes de déficit immunitaire, de maladies auto-immunes (dont les maladies rares et orphelines...) sont soignées grâce aux médicaments dérivés du  fabriqués avec le plasma (albumine, immunoglobulines, facteurs de coagulation…).
En cas d’hémorragie importante, à la suite d’un accident, d’une opération ou lorsqu’une femme a eu un accouchement difficile, l'ensemble des produits sanguins sont nécessaires.
Tous ont un besoin vital de produits sanguins pour leur santé.

Chaque année, un million de malades sont soignés grâce au don de sang.
Chaque jour, 10 000 dons de sang sont nécessaires pour faire face aux besoins.
47 % des patients transfusés sont atteints d’un cancer ou d’une maladie du sang.
35 % des transfusions sont réalisées à l’occasion d’une intervention chirurgicale.
32 % des transfusions interviennent lors d’urgences relatives et 12 % lors d’urgences vitales.

 

Quelles sont les formalités administratives ?

Pour préserver la santé du donneur, le don est autorisé pour les hommes et les femmes ayant entre 18 et 70 ans. D’un point de vue administratif, seules quelques formalités sont à respecter :
•    Pour un premier don, se présenter avec une pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour).
•    Pour les donneurs réguliers, la carte de donneur est acceptée, ainsi qu’une carte de transport ou une carte vitale.
•    Disposer d’une adresse postale en France pour recevoir des informations ou des documents de la part de l’EFS.
•    Maîtriser la langue française pour comprendre les questions posées lors de l’entretien préalable au don.

Il n’est pas obligatoire de disposer d’une carte de groupe sanguin ou d’un carnet de santé pour pouvoir donner son sang. Néanmoins, si vous avez déjà effectué un ou plusieurs dons et que vous possédez une carte de donneur, vous pouvez vous en munir à chaque don.
Soyez malin et testez votre aptitude au don grâce au questionnaire en ligne que l’EFS a mis à votre disposition.

En savoir plus sur les formalités

 

Quelle est la durée et les étapes d’un don de sang ?

Un don de sang dure en moyenne 1 heure en tenant compte des 4 étapes qui vont de l’accueil à la collation. Et en 1 heure, vous pouvez sauver 3 vies. En effet grâce à votre don, l’EFS peut prélever 3 produits sanguins, les globules rouges, le plasma et les plaquettes qui seront destinés à plusieurs malades. 


Votre expérience donneur commence bien avant le don

Tout commence ici… sur notre site internet. Préparez au mieux votre visite, faites le test d’éligibilité en ligne, regardez où donner et prenez rendez-vous en quelques clics seulement, cela vous fera économiser de précieuses minutes.

Accueil et inscription
L’équipe de l’EFS vérifie votre identité, enregistre votre dossier et vous remet un questionnaire pour préparer l’entretien préalable au don. 

Entretien préalable au don

Avant chaque don, un médecin ou un(e) infirmier(e) habilité(e) réalise cet entretien confidentiel. Il s'assure que vous pouvez bien donner votre sang dans le respect de votre sécurité et de celle du patient.

Prélèvement

Votre sang est prélevé à l'aide de matériel stérile et à usage unique. Lorsque vous êtes nouveau donneur, une mesure de votre taux d’hémoglobine est effectuée afin d'identifier une éventuelle anémie.

Pause A+

Après votre don, récupérez lors de la pause A+. Ce moment convivial est l’occasion de vous offrir une collation, de s'assurer de votre bonne récupération après le don et de vous donner envie de revenir !

 

Quelques idées reçues sur le don de sang à combattre

 1000x1890_Infographie_idéesreçues.png

 

Le confort du donneur : une priorité pour l’EFS

Selon l’enquête de satisfaction menée chaque année depuis 2013 pour l’EFS par l’institut Viavoice, 95 % des donneurs se sentent heureux et font confiance à l’EFS. Ils soulignent le sérieux des équipes, l’habileté des infirmières, le confort et la propreté des lieux de collecte.
Certains donneurs, comme les « jeunes urbains actifs », attendent plus de flexibilité horaire. Ils apprécient les facilités offertes par les nouvelles maisons du don, sites de collecte situés au cœur des villes alliant convivialité, accessibilité et confort maximal.

 

Témoignages de donneurs en vidéo

Découvrez en images le témoignage d’hommes et femmes qui ont partagé leur pouvoir et donner leur sang pour la première, la deuxième ou troisième fois. Un geste solidaire, citoyen et qui sauve la vie de nombreux malades en toute sécurité


Le don de sang, un don « éthique »

En France, le don de sang est fondé sur quatre valeurs :
L’anonymat : seul l’EFS connaît l’identité du donneur et du receveur, et les données les concernant.
Le bénévolat : le don de sang est bénévole et ne peut être rémunéré sous quelque forme que ce soit.
Le volontariat : le don de sang est un acte librement accompli, sans aucune contrainte.
Le non-profit : le sang et les produits sanguins ne peuvent être source de profit.

On peut y ajouter trois autres valeurs, qui sont également au cœur des priorités de l’établissement : la sécurité, l’hygiène mais aussi la qualité des produits sanguins, assurée grâce au respect des bonnes pratiques et aux nombreux contrôles effectués sur ces produits.

Vous aussi vous souhaiteriez participer à cet acte citoyen et devenir donneur de sang ? N’hésitez plus ! Faites-le test d’éligibilité et prenez-rendez-vous-en quelques clics seulement !