Un groupe sanguin est un ensemble de propriétés qui permet de classer les individus pour définir une compatibilité optimale lors d’une transfusion de sang. Il existe plusieurs classifications, dont les plus connues sont les systèmes ABO et Rhésus ! Ainsi, il existe au total 8 groupes sanguins : A+, A-, B+, B-, O+, O-, AB+, AB-. Qu’est-ce qui détermine notre groupe et notre rhésus ? Quelle est la répartition des groupes sanguins en France ? Retrouvez toutes les réponses dans cet article, nous aborderons également la comptabilité, l’hérédité des groupes ainsi que les sangs rares.

 

1

Les groupes sanguins : notre identité

Les cellules du sang ont une identité

Même si la composition du tissu sanguin est la même pour tous, les différents éléments du sang portent à leur surface des marques d’identité individuelle. Il s’agit de molécules, les antigènes, qui varient d’une personne à l’autre. 

Certaines différences dans les cellules du sang – globules rouges, globules blancs et plaquettes – et certaines protéines du plasma comme les immunoglobulines, définissent les groupes sanguins. Plusieurs dizaines de systèmes antigéniques (Kell, Duffy, Kidd…) permettent de caractériser les cellules sanguines, dont plus de 20 pour seulement les globules rouges. 

Les plus importants pour la transfusion sont les systèmes ABO et Rhésus, qui déterminent la compatibilité sanguine entre deux individus.

Le saviez-vous ? 

1


 
C’est en 1901 que Karl Landsteiner (1868-1943), médecin et biologiste identifie l’existence du système ABO des groupes sanguins. 
En 1940, quelques décennies plus tard, Karl Landsteiner et Alexander Wiener (1907-1976) découvrent le facteur Rhésus. Ce terme Rhésus vient du nom Macaca rhesus, singe ayant permis de mettre en évidence ce facteur.

 

Tout savoir sur la compatibilité des groupes sanguins

Selon son groupe sanguin, une personne pourra recevoir du sang d’un certain groupe mais pas d’un autre. Il est important de connaître le groupe sanguin d’un malade. Cette information essentielle permet de définir quel(s) groupes utiliser pour recevoir le sang d’un donneur, sans danger : c’est ce qu’on appelle « la compatibilité ».

Si les groupes sanguins permettent de déterminer la compatibilité sanguine entre deux personnes ; celle-ci dépend également du type de produit transfusé (globules rouges, plaquettes ou plasma). 
 

 

Pourquoi faut-il respecter la compatibilité des groupes sanguins ? 

Lorsque le sang rencontre un antigène inconnu dans ses globules rouges, une réaction immunitaire se déclenche. Si les anticorps anti-A (ou anti-B) du receveur se fixent sur les antigènes A (ou B) des globules rouges du donneur, ils provoquent l’agglutination de ces cellules, voire leur destruction (c’est ce que l’on appelle l’hémolyse). Entrainant donc l’échec de la transfusion, et dans certains cas, des réactions cliniques graves, voire dramatiques. C’est pourquoi, lors d’une transfusion, la compatibilité entre groupes sanguins doit absolument être respectée. 

•    Une personne de groupe A, contient dans son sang des anticorps dirigés contre l'antigène B. On ne peut donc pas lui transfuser du sang de groupe B ou AB sous peine de voir apparaître une hémolyse (destruction des globules rouges) et un choc transfusionnel.

•    Une personne de groupe B possède des anticorps anti-A, elle ne peut pas être transfusée avec du sang de groupe A ou AB.

•    Une personne du groupe AB portant les deux antigènes sur leurs globules rouges peut recevoir indifféremment du sang de groupe A ou de groupe B. 

•    Une personne du groupe O ne porte pas d'antigène et ne peut recevoir que du sang du groupe O car leur sérum contient des anticorps anti-A et anti-B.

 

Qui peut donner pour qui ?

Dans la plupart des cas, les receveurs sont transfusés avec le sang d’un donneur de même groupe. Il existe néanmoins des exceptions. Découvrez ci-dessous le tableau de compatibilité des groupes sanguins :

1

Donneur universel et receveur universel, qui sont-ils ?

Les personnes de groupe O- qui n’ont aucun antigène peuvent donner aux autres groupes. On parle de donneur universel. Par contre, les personnes de groupe O ne peuvent recevoir du sang que du même groupe.

Les personnes du groupe AB+ sont receveurs universels parce qu’elles possèdent des antigènes A et B qui sont compatibles avec les autres groupes.

Pour la transfusion de plasma, les règles de compatibilité sont différentes. Le plasma de donneurs de groupe AB convient à tous les receveurs : ils sont « donneurs universels de plasma ». Et comme ils ne représentent que 4 % de la population, ils sont particulièrement recherchés pour ce type de don.  

Le plasma des individus de groupe B- (seulement 1 % de la population) est également très recherché. A l’inverse, les personnes du groupe O peuvent recevoir du plasma de tous les groupes sanguins.

Répartition des groupes sanguins et des rhésus en France

Dans la population en France la répartition des groupes sanguins est inégale. Les groupes A (44%) et O (42%) sont les plus répandus. Par contre, les groupes B (10%) et AB (4%) sont considérés comme des groupes rares. Qu’ils soient rares ou non, lors d’un don de sang, tous les groupes sanguins comptent pour sauver des vies !

1

Hérédité des groupes

Tout comme la couleur des yeux ou des cheveux, notre groupe sanguin est hérité de nos parents. Chaque individu possède un gène hérité du père et un gène hérité de la mère. Les antigènes du système A, B, O sont transmis par des gènes selon les lois de Mendel (1822-1884). 

Tableau de l’hérédité des groupes sanguins :
1

Pour aller plus loin : comprendre la classification des groupes sanguins

Le système ABO

Le système ABO, celui que nous connaissons tous, classe le sang en quatre groupes : le groupe A, le groupe B, le groupe AB et le groupe O. La distinction est faite selon la présence ou non de deux antigènes, A et B, à la surface des globules rouges. Les antigènes sont une substance capable de stimuler la production d’anticorps ou une réaction immunitaire.
•    Une personne de groupe A a l’antigène A
•    Une personne de groupe B a l’antigène B 
•    Une personne de groupe AB a les antigènes A et B 
•    Une personne de groupe O, ne possède pas d’antigène, ni A, ni B 

Le facteur Rhésus

Le système Rhésus (ou RHD) se détermine quant à lui, selon la présence ou l’absence de l’antigène D sur les globules rouges. Si on retrouve la substance D qui est aussi un antigène à la surface des globules, le rhésus est positif (RHD+). Lorsqu’il n’y a pas de substance D à la surface des globules rouges, le Rhésus est négatif (RHD-).

Le facteur Rhésus est surveillé lorsqu’une mère Rh- porte un enfant Rh+, le passage accidentel de globules rouges du sang fœtal dans le sang maternel déclenchera la formation d’anticorps chez la mère. Lors d’une seconde grossesse, si son enfant est encore Rh+, ces anticorps pourront traverser le placenta et détruire les globules rouges du bébé, provoquant une anémie grave. Heureusement, des mesures préventives simples permettent aujourd’hui de l’éviter.

La détermination des groupes sanguins

La détermination des groupes sanguins s'effectue en mettant en contact les globules rouges d’une personne avec différents sérums contenant successivement des anticorps anti-A, anti-B, anti-Rhésus. Lorsqu'il ne se produit pas de réaction d’agglutination, c'est que le sang du patient appartient au même groupe que le sang du sérum témoin avec lequel il est mis en contact.

Les autres systèmes

Grâce aux systèmes ABO et Rhésus, on peut assurer la sécurité transfusionnelle de neuf personnes sur dix ! 

En comptant ABO et Rhésus, il existe un total de 34 systèmes de groupes sanguins. Les autres systèmes de groupes sanguins d'intérêt transfusionnel sont notamment Kell, Duffy, Kidd, MNS, Dombrock, Colton, etc.

Le saviez-vous ?
Dans de très rares cas, certaines personnes ne sont ni A, ni B, ni AB et ni O. Leur groupe sanguin appelé « Bombay », concerne seulement une personne sur 1 million dans la population européenne. 

En France, ce groupe est plus fréquemment rencontré sur l'île de La Réunion. Les personnes possédant ce groupe sanguin ne peuvent même pas être transfusés avec du sang O — il y aurait un risque d'accident grave — mais uniquement avec du sang présentant le même groupe rare que le leur. 

La carte de donneur de sang

Il n’y a pas besoin de connaitre son groupe sanguin pour faire un don de sang ! Dès le premier don de sang, l’EFS va faire une détermination du groupe sanguin du donneur. Toutefois, un second don est nécessaire afin de délivrer une carte de donneur de sang avec les informations du groupe et rhésus, suite à une deuxième détermination de contrôle.

En revanche, les donneurs peuvent retrouver toutes les données personnelles dès le premier don sur l’espace donneur ou l’application don de sang.

Pour télécharger l’appli : 
•    sur IOS : https://itunes.apple.com/fr/app/don-de-sang/id427771052
•    sur Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.efs.dondesang

Attention, la carte de donneur de sang n’est pas la carte de groupe sanguin. Quelle est la différence entre la carte de groupe sanguin et la carte donneur ? Rendez-vous sur notre page Carte de groupe sanguin pour le découvrir

#MissingType, certaines lettres ont plus d’importance que d’autres

Depuis 2016, nous avons lancé une campagne de communication appelée #MissingType basée sur l’importance des lettres A, B, O en référence aux groupes sanguins bien sûr ! 

L’objectif est de retirer les lettres A, B, O, des messages, des enseignes, ou même de votre pseudo sur les réseaux sociaux par exemple ! Le but est d’attirer l’attention afin de rappeler l’importance de donner son sang régulièrement et de sensibiliser au manque de produits sanguins. 

Cette opération simple et spontanée est relayée grâce à l’engagement de tous ceux qui partagent l’idée que le don de sang est un acte citoyen, solidaire et indispensable.

#MissingType revient chaque année, prêt(e) à participer à la prochaine édition ?

Vous êtes désormais incollables sur les groupes sanguins ! Que vous soyez A, B, O, AB, votre groupe sanguin est précieux et à le pouvoir de soigner de nombreux malades. Vous êtes prêt à vivre l’expérience don de sang et rejoindre la grande communauté des donneurs de sang ?

Vérifiez votre éligibilité au don de sang et prenez-rendez-vous-en quelques clics