Une fois prélevé, le sang n’est jamais transfusé directement à un patient. Il suit un parcours extrêmement balisé, en 4 étapes, qui le conduit en toute sécurité du donneur au receveur.

Quel parcours pour la poche de sang ?

1/ Le prélèvement

Chaque candidat au don remplit un questionnaire concernant notamment son état de santé, son mode de vie et ses antécédents. Il est ensuite reçu par un médecin ou un(e) infirmier(e) de l’EFS qui détermine son aptitude au don. Le prélèvement est ensuite effectué par un(e) infirmier(e) habilité(e). 

2/ La préparation

La poche prélevée est filtrée (on enlève les globules blancs) puis centrifugée pour en séparer les composants (globules rouges, plasma et plaquettes issus d’un don de sang total). En effet, on ne transfuse jamais au malade du sang total mais uniquement le composant dont il a besoin. 

3/ La qualification biologique des dons

Les tubes-échantillons recueillis subissent une série de tests biologiques, en vue de dépister notamment des virus et des bactéries qui circulent dans le sang. Si les résultats présentent une anomalie, la poche de sang correspondante est écartée et le donneur averti.

4/ La distribution

Préparés et qualifiés, les produits sanguins sont distribués aux 1 500 hôpitaux et cliniques que l’EFS approvisionne.