Le don volontaire de moelle osseuse permet de sauver de nombreux patients en attente de greffe. En France, pour être donneur, il faut s’inscrire sur le registre national des donneurs de moelle osseuse.  

DVMO_820x240.png

Le saviez-vous ? La probabilité de trouver un donneur de moelle osseuse compatible pour un patient en attente d’une greffe est en moyenne d’une sur un million en dehors de la fratrie ! 

Alors n’attendez plus, inscrivez-vous sur le registre national !

Le don de moelle osseuse, et si vous franchissiez le pas ?

La greffe de moelle osseuse représente un espoir de guérison pour de nombreuses personnes malades. Elle permet de traiter 80% des maladies graves du sang, comme les cancers de type leucémies, lymphomes ou l’aplasie médullaire. Compte tenu de la difficulté de trouver un donneur compatible en dehors de la famille, tout nouveau donneur inscrit sur le registre national apporte une chance supplémentaire de guérison à un patient. L’EFS et l’agence de biomédecine comptent sur vous !

Faire un don de moelle osseuse, ça n’est pas si dur !

Peur de la douleur ? N’ayez crainte, pour 75% des donneurs inscrits sur le registre national le don se fait par prélèvement sanguin.


Le saviez-vous ? En France, chaque année, l’Agence de biomédecine (ABM) dont l’EFS est partenaire se mobilise avec l’aide des associations pour sensibiliser le grand public au don volontaire de moelle osseuse. L’objectif est de recruter 20 000 donneurs par an pour multiplier les chances de trouver un donneur compatible.  


Pendant une semaine de nombreuses actions de communication, de promotion et de sensibilisation autour du don de moelle osseuse sont réalisées par l’Agence de biomédecine pour faire de la pédagogie. Les jeunes hommes trentenaires en bonne santé sont particulièrement recherchés pour devenir « Veilleurs de vie » et donneurs potentiels. En effet, les cellules issues de leur moelle osseuse offrent une meilleure tolérance immunologique du greffon chez les patients. 


Exemple d’affiche d’une campagne de sensibilisation au don de moelle osseuse en 2019

 

1

 

Vous faites peut-être partie de ceux qui associent le don de moelle osseuse à un séjour à l’hôpital ou à un prélèvement douloureux… ? 


Cette prise de parole évènementielle annuelle permet à chacun de dédramatiser le geste et d’appréhender l’importance du don volontaire de moelle osseuse dans le traitement de nombreux patients souffrant de maladies graves. Avec un don compatible c’est une vie qui est sauvée !
 

 

Devenez veilleur de vie !

Avec l’Agence de biomédecine, l’Établissement français du sang participe au recrutement de 20 000 nouveaux donneurs de moelle osseuse chaque année ! C’est une démarche particulière dans laquelle l’EFS vous accompagne afin de faire partie de la communauté des « Veilleurs de vie ».


En 2019, vous étiez 17 103 nouveaux donneurs volontaires de moelle osseuse inscrits dans les centres EFS (voir l’extrait du rapport d’activité 2019). 


Le don de moelle osseuse est encore peu connu. Pourtant, pour soigner les maladies du sang, la greffe de moelle osseuse est l’un des traitements efficaces. 


Le saviez-vous ? 80 % des greffes de moelle osseuse sont réalisées pour traiter certaines formes de cancers comme les leucémies, les lymphomes ou les myélomes. 


Les personnes atteintes de maladies du sang (thalassémie, drépanocytose), d’anémie aplasique ou de troubles héréditaires du système immunitaire et du métabolisme peuvent également avoir besoin d’une greffe de moelle osseuse.


Il existe 29 centres donneurs en France dont 17 dépendent de l’EFS ! Vous avez le choix. Ne tardez plus, devenez « Veilleur de vie » !

 

Comment devenir donneur de moelle osseuse ?

Vous avez entre 18 et 35 ans, êtes en parfaite santé et souhaitez sauver une vie ? Vous pouvez être veilleur de vie et potentiel donneur de moelle osseuse ! Comment ? En passant par l’étape préalable de l’inscription au Registre France Greffe de Moelle. 


Le saviez-vous ? Le don est possible jusqu’à 60 ans maximum et l’inscription sur le registre national jusqu’à 35 ans révolus

Questionnaire en ligne ou entretien médical avant l’inscription ! 

Si vous êtes candidat au don de moelle osseuse, deux options sont possibles :


•    Faire votre pré-inscription en ligne sur le site de l’Agence de biomédecine en répondant à un rapide questionnaire médical. Si vous êtes éligible, l’ABM vous fait parvenir un kit pour réaliser par vous-même un prélèvement salivaire ou buccal. Il vous suffira de le renvoyer. 
•    Réaliser un entretien médical dans le but de déterminer votre éligibilité. Si vous êtes éligible, une simple prise de sang sera réalisée. Cet entretien a lieu dans certaines maisons du Don de l’EFS.

Dans tous les cas, vous vous engagez à rester joignable (ce qui inclut la mise à jour régulière de vos coordonnées) et à vous rendre disponible pour des examens complémentaires et un don de moelle dans le cas d'une compatibilité avec un patient.
 

La compatibilité

La compatibilité nécessaire pour une greffe de moelle osseuse repose sur un système complexe de compatibilité entre les individus : le HLA. Il entre en ligne de compte pour toutes greffes d’organes, c’est un système différent de celui des groupes sanguins. 


Que ce soit par voie salivaire ou sanguine, l’examen réalisé est un typage HLA Ce typage permet de déterminer la compatibilité génétique entre un donneur et un patient.


Le saviez-vous ? Pour deux membres d’une même fratrie, les probabilités de compatibilité s’élèvent à une sur quatre.


Chaque nouvelle inscription compte et apporte une chance supplémentaire de guérison pour les malades.

 

Le don de moelle osseuse, comment ça se passe ?

Inscription sur le registre France Greffe de Moelle

Une fois le typage réalisé, bravo, vous avez gagné le précieux sésame ;-) : vous êtes inscrit au registre France greffe de moelle, géré par l’Agence de la biomédecine (ABM). 


Celui-ci permet aux médecins greffeurs de rechercher des donneurs compatibles pour leurs malades en attente de greffe. 
N’oubliez pas de remettre à jour vos coordonnées régulièrement ! Si votre profil est compatible avec celui d’un malade, il faut pouvoir vous contacter facilement.


Vous pouvez ne jamais être recontacté car la probabilité pour que votre moelle osseuse soit compatible avec un patient receveur est d’une sur un million.


Le saviez-vous ? Au-delà de 60 ans, votre profil est automatiquement sorti du fichier. C’est pour cette raison qu’il nous faut trouver sans cesse de nouveaux donneurs.

L’entretien médical avant le don !

Si votre profil HLA est compatible avec celui d’un patient nécessitant une greffe, vous serez recontacté, et invité à réaliser un entretien médical.


Cet entretien a pour but de vérifier que vous êtes toujours éligible au don, mais également de vous informer sur les étapes qui vont suivre.


N’hésitez pas à poser toutes vos questions lors de cet entretien ! 


Des examens sont ensuite réalisés pour vérifier que vous êtes bien éligible, mais également pour s’assurer que la greffe présente un maximum de chance de réussite.

 

Le prélèvement

Le saviez-vous ? Toutes les cellules sanguines circulantes : globules rouges, globules blancs et plaquettes sont fabriquées dans la moelle osseuse à partir de cellules appelées cellules souches hématopoïétiques


Il existe aujourd’hui deux façons de prélever les cellules souches hématopoïétiques de la moelle osseuse :


•    Le prélèvement direct de moelle osseuse (1/4 des prélèvements) : il est réalisé à l’hôpital, sous anesthésie générale, par ponction dans les os iliaques (au niveau du bassin, dans le haut des fesses). Le donneur sort le lendemain de l’hôpital.


N’ayez crainte : on ne touche absolument pas à votre colonne vertébrale, votre moelle épinière ne court aucun risque !


•    Le prélèvement de cellules souches périphériques (3/4 des prélèvements): il n’y a pas d’hospitalisation. Pendant les 3 à 5 jours précédant le prélèvement, le donneur reçoit par injection un médicament favorisant la migration vers le sang des cellules souches hématopoïétiques de la moelle osseuse. Ces cellules sont ensuite recueillies en 3 ou 4 heures via un prélèvement sanguin par aphérèse.


Soyez serein et zen, le personnel médical sera aux petits soins pour vous

 

Après le don

Le corps régénère les cellules souches prélevées dans les 6 semaines suivant le don. La plupart des donneurs reprennent leurs activités habituelles dans les quelques jours suivant le don.


Pour plus d’informations, rendez-vous sur dondemoelleosseuse.fr et www.agence-biomedecine.fr.

 

Un peu de pédagogie sur la moelle osseuse

La moelle osseuse est une substance semi liquide graisseuse située dans les os. A ne pas confondre avec la moelle épinière qui située le long de la colonne vertébrale fait partie du système nerveux et permet la circulation de l’information entre le cerveau et les nerfs. 


Il y a deux types de moelle osseuse : 


La moelle dite « blanche », située dans la partie longue des os longs (os des membres). Il s’agit uniquement d’une réserve de graisse pour l’organisme.


La moelle dite « rouge », située dans les os plats (omoplates, sternum, bassin,…). Très précieuse, cette moelle abrite les cellules souches hématopoïétiques qui donneront naissance aux cellules du sang, les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes.


Elle joue donc un rôle vital car elle est à l’origine de la production de toutes les cellules sanguines. 


Son dysfonctionnement entraine des maladies graves du sang. Il est donc important d’être donneur volontaire de moelle osseuse et de multiplier ainsi les chances de trouver un donneur compatible pour un patient en attente d’une greffe !


Partagez votre pouvoir de sauver des vies, devenez veilleur de vie pour redonner peut-être le sourire à un patient !