Un don fondé sur 4 valeurs essentielles

8 min
En France, le don de sang est un acte citoyen qui permet à l’Établissement français du sang, placé sous la tutelle du ministère des Solidarités et de la Santé d’assurer l’autosuffisance nationale en produits sanguins. Cette belle mission de service publique s’articule autour de 4 principes éthiques fondamentaux. Ceux-ci garantissent le don dans des conditions de sécurité et de qualité optimales pour les donneurs et les receveurs.
L’anonymat : seul l’EFS connaît l’identité du donneur et du receveur, ainsi que les données les concernant.
Le volontariat : le don de sang est un acte librement accompli, sans aucune contrainte.
Le non-profit : le sang et les produits sanguins ne peuvent être source de profit.
Le bénévolat : le don de sang est bénévole et ne peut être rémunéré sous quelque forme que ce soit.

La plupart des études épidémiologiques le rapporte : quel que soit le pays, le modèle de la transfusion sanguine fondé sur le don bénévole est plus sûr que celui fondé sur le don rémunéré. 

Le donneur rémunéré peut être motivé par l’argent : pour un don payé, il peut être tenté de dissimuler son véritable état de santé ; ce qui accroît le risque de transmettre au malade un virus ou une bactérie lors de la transfusion. Il peut également vouloir donner trop ou trop souvent, ce qui peut menacer sa propre santé. 

Le donneur bénévole lui, donne par générosité et altruisme, sans attendre de rémunération en retour. Les informations qu’il communique aux médecins de l’EFS sur sa santé ont plus de chance d’être sincères et complètes. Cette démarche volontaire qui incite à plus de transparence dans les échanges, contribue à garantir sa sécurité et celle du malade qui recevra les produits sanguins.

Le don éthique est régi par la loi du 21 juillet 1952 fondant le système transfusionnel actuel. Elle interdit de faire commerce de son corps et garantit à tous les malades les mêmes droits. Anonyme et bénévole, le don de sang ne peut pas être affecté à un malade précis, ni vendu avec profit. 

 

Créé le 1er janvier 2000 par la loi du 1er juillet 1998, l’EFS est l’opérateur civil unique de la transfusion sanguine en France. Sa mission ? Assurer l’autosuffisance nationale en produits sanguins. Pour ce faire, il a le monopole du prélèvement de sang, de la préparation des produits sanguins, de la qualification biologique des dons et de la distribution des produits sanguins aux établissements de santé. Il assure aussi l’approvisionnement en plasma du Laboratoire français du fractionnement et des biotechnologies (LFB), qui fabrique les médicaments dérivés du sang. Une opération qui permet de soigner plus de 500 000 malades chaque année en France.

Composé d’un siège national et de 13 établissements régionaux (10 en France métropolitaine et 3 dans les DOM), l’EFS fournit plus de 1 500 établissements de santé – hôpitaux et cliniques – partout en France. Il est présent sur l’ensemble du territoire avec plus de 120 sites fixes de collecte en moyenne et ses 40 000 collectes mobiles organisées chaque année. 

Ses perspectives ? Développer la collecte au plus près des donneurs, gérer avec rigueur les réserves de produits sanguins, qui ont une durée de vie limitée, et réfléchir avec les prescripteurs au « transfuser juste et mieux ». 

Ca se passe en ce moment.

Partout en France, l'EFS est en mouvement pour valoriser le don de sang et faire avancer la recherche !

29 juin 2022

A l’approche des vacances d’été, les stocks de produits sanguins sont en baisse constante avec le risque de ne plus pouvoir continuer à soigner les

19 juin 2022

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose le 19 juin l’EFS a réalisé une interview croisée entre Laetitia, malade de la

14 juin 2022

Le 14 juin c’est la journée mondiale des donneurs de sang !

20 mai 2022

A ce jour, les stocks de produits sanguins sont en baisse constante.

18 mai 2022

Il est tout beau, tout récent, tout chaud, notre nouveau site internet don de sang de l’EFS. Une belle occasion de le parcourir..

Partager, c’est déjà contribuer à une bonne action

Vos questions, nos réponses.

Où donner mon sang ?
Pour donner votre sang, vous avez l'embarras du choix ;-)! L'EFS propose  plus de 115 maisons du don en France métropolitaine et dans les DROM. Et pour encore plus de proximité, vous avez le choix entre 40000 collectes mobiles organisées au plus près de vos lieux préférés (lieux publics, entreprises, universités etc.). Rendez-vous sur notre carte interactive Où donner ou téléchargez l’application don de sang !
Combien de temps dure un don de sang ?
Il faut compter environ 1 heure au total : l'entretien préalableau don avec l’infirmier(e) ou le médecin, le prélèvement (entre 8 et 10 minutes) le repos et la Pause A+. Mais un don de sang, c'est bien plus que ça! C'est aussi 1h pour sauver 3 vies! Pour en savoir plus sur le déroulement d'un don de sang, rendez-vous dans notre rubrique "Pendant le don". 
Quels documents dois-je apporter pour effectuer un don de sang ?
Pour chaque don, vous devez présenter une pièce d'identité (carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour). Votre carnet de santé, il peut rester au chaud à la maison !
Dois-je venir à jeun ?
Surtout pas ;-)! Au contraire il est important de bien s'hydrater et de manger  avant un don.
Puis-je être rémunéré pour un don de sang ?
En France, le bénévolat fait partie des 4 principes fondateurs de la transfusion sanguine. Le don ne peut donc pas être rémunéré.
Où donner mon plasma ?
Pour donner votre plasma, vous avez l'embarras du choix ;-)! L'EFS propose plus de 115 maisons du don en France métropolitaine. A noter que le don de plasma n'est pas possible en collectes mobiles. Rendez-vous sur notre carte interactive Où donner ou téléchargez l’application don de sang ! https://efs.link/lieux
DÉCOUVRIR NOTRE FAQ