Don de moelle osseuse : un précieux sésame pour lutter contre les maladies du sang

28/12/2021
8 min
Body

Pour de nombreuses personnes atteintes de cancers ou de maladies du sang, la greffe de moelle osseuse représente un réel espoir de guérison. Le don de moelle osseuse est donc vital pour ces malades.    

 

La moelle osseuse est située dans les os longs et les os plats. Elle renferme des cellules très précieuses, appelées cellules-souches hématopoïétiques. Ce sont elles qui donnent naissance aux cellules du sang : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. 

 

80 % des greffes de moelle osseuse sont réalisées pour traiter certaines formes de cancers comme les leucémies, les lymphomes ou les myélomes. La greffe de moelle osseuse est aussi un traitement efficace pour soigner les personnes atteintes de maladies du sang (thalassémie, drépanocytose), d’anémie aplasique ou de troubles héréditaires du système immunitaire et du métabolisme.  

 

Pour pouvoir faire un don de moelle osseuse, il faut au préalable être inscrit sur le registre France greffe de moelle. Cette inscription doit avoir lieu entre ses 18 et ses 35 ans. Même si on peut donner jusqu’à 60 ans ! Il faut être en parfaite santé et passer un entretien médical spécifique qui permet de faire le point sur ses antécédents médicaux et son mode de vie. Enfin le donneur s’engage à rester joignable et à se rendre disponible pour les examens médicaux en cas de compatibilité avec un receveur.  

Les chiffres qui motivent 

En dehors d’une fratrie : 1 chance sur 1 million de trouver deux individus compatibles 

Dans une fratrie : 1 chance sur 4 

Chaque nouvelle inscription apporte une chance supplémentaire de guérison aux malades. 

Le saviez-vous ? 

Dans 75% des cas le don volontaire de moelle osseuse se fait par prélèvement sanguin. 

 

Avant le don 

Le candidat au don de moelle osseuse est reçu pour un entretien médical. En premier lieu, un « typage HLA », qui consiste à identifier les antigènes, est réalisé au moyen d’une prise de sang ou d’un écouvillonnage buccal. Des examens biologiques sont ensuite effectués afin de vérifier son aptitude au don de moelle osseuse.  

Si ces tests sont validés, le candidat est inscrit au registre France greffe de moelle, géré par l’Agence de la biomédecine (ABM).

A noter :  le donneur volontaire peut ne jamais être contacté tellement la probabilité de trouver un receveur compatible est infime.   

 

Le prélèvement 

Bonne nouvelle, un receveur est compatible ! 

Il existe aujourd’hui deux façons de prélever les cellules-souches hématopoïétiques de la moelle osseuse : 

• Le prélèvement direct de moelle osseuse : il est réalisé à l’hôpital, sous anesthésie générale, par ponction dans les os iliaques (au niveau du bassin). Le donneur sort le lendemain de l’hôpital. 

• Le prélèvement de cellules-souches périphériques : il n’y a pas d’hospitalisation. Le donneur reçoit, pendant les 5 jours précédant le prélèvement, un médicament qui favorise la migration des cellules-souches hématopoïétiques de la moelle osseuse vers le sang. Ces cellules sont ensuite recueillies dans un centre de l’EFS via un prélèvement sanguin spécifique. Le tout en 3 ou 4 heures.  

 

Après le don 

La plupart des donneurs reprennent leurs activités habituelles dans les quelques jours qui suivent le don. Il faut au corps environ 6 semaines pour régénérer les cellules-souches prélevées.  

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur dondemoelleosseuse.fr et www.agence-biomedecine.fr 

Ca se passe en ce moment.

Partout en France, l'EFS est en mouvement pour valoriser le don de sang et faire avancer la recherche !

05 octobre 2022

Chères donneuses, chers donneurs, bonne nouvelle, vous pouvez désormais télécharger votre photo depuis l’application don de sang dans votre carte donneur dématérialisée. Un vrai « plus » qui vous permet de vous présenter en collecte sans carte d’identité. 

20 septembre 2022

L’actualité nous rappelle tous les jours l’importance d’agir en faveur de l’environnement. A l’EFS nous avons choisi à l’occasion de la semaine européenne du développement durable du 20 au 26 septembre, de faire un petit tour d’horizon sur les bonnes pratiques en la matière surtout côté donneurs !

16 septembre 2022

L’EFS et le Centre des monuments nationaux s’associent pour vous faire vivre une expérience de don unique ! Une belle occasion d’allier culture et solidarité.

19 août 2022

Alors que l’été bat encore son plein, certains d’entre nous avons déjà les yeux rivés sur la rentrée de septembre. L’EFS ne déroge pas à la règle et lance sa campagne de rentrée le 20 août.

17 août 2022

A l’heure où l’été continue de battre son plein, nous avons tous tendance à se laisser aller au farniente. Les maladies, les accidents, les hémorragies ne prennent pas de pause estivale mais les dons se font moins nombreux à cette période. Donner son sang, c’est aussi se faire du bien.

Partager, c’est déjà contribuer à une bonne action

Vos questions, nos réponses.

Où donner mon sang ?
Pour donner votre sang, vous avez l'embarras du choix ;-)! L'EFS propose  plus de 115 maisons du don en France métropolitaine et dans les DROM. Et pour encore plus de proximité, vous avez le choix entre 40000 collectes mobiles organisées au plus près de vos lieux préférés (lieux publics, entreprises, universités etc.). Rendez-vous sur notre carte interactive Où donner ou téléchargez l’application don de sang !
Combien de temps dure un don de sang ?
Il faut compter environ 1 heure au total : l'entretien préalableau don avec l’infirmier(e) ou le médecin, le prélèvement (entre 8 et 10 minutes) le repos et la Pause A+. Mais un don de sang, c'est bien plus que ça! C'est aussi 1h pour sauver 3 vies! Pour en savoir plus sur le déroulement d'un don de sang, rendez-vous dans notre rubrique "Pendant le don". 
Quels documents dois-je apporter pour effectuer un don de sang ?
Pour chaque don, vous devez présenter une pièce d'identité (carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour). Votre carnet de santé, il peut rester au chaud à la maison !
Dois-je venir à jeun ?
Surtout pas ;-)! Au contraire il est important de bien s'hydrater et de manger  avant un don.
Puis-je être rémunéré pour un don de sang ?
En France, le bénévolat fait partie des 4 principes fondateurs de la transfusion sanguine. Le don ne peut donc pas être rémunéré.
Où donner mon plasma ?
Pour donner votre plasma, vous avez l'embarras du choix ;-)! L'EFS propose plus de 115 maisons du don en France métropolitaine. A noter que le don de plasma n'est pas possible en collectes mobiles. Rendez-vous sur notre carte interactive Où donner ou téléchargez l’application don de sang ! https://efs.link/lieux
DÉCOUVRIR NOTRE FAQ