10 000 : c’est le nombre de prélèvements que l’Etablissement français du sang (EFS) doit effectuer chaque jour pour répondre aux besoins des établissements de santé en France. Donneurs de sang, de plasma et de plaquettes grâce à vous, les conditions de vie de nombreux malades sont améliorées et des milliers de vies sont sauvées. Mais que prélève-t-on précisément ? Que deviennent les produits sanguins issus des collectes ? A qui sont-ils destinés ? Transfusion ou fabrication de médicaments, zoom sur l’utilisation de ces produits.  

DDS 820 x240

 

Globules rouges, plaquettes et plasma : un peu de pédagogie

Le sang c’est la vie ! Il transporte l’oxygène, les nutriments (sucre, sels minéraux, vitamines…) et les hormones indispensables à la vie de nos cellules. Bien que liquide et à première vue uniforme avec sa couleur rouge, le sang est un tissu vivant. Il est constitué de plusieurs composants : globules rouges, globules blancs, plaquettes et plasma qui vont ainsi jouer des rôles différents dans l’organisme. C’est pour cela que pour chaque poche prélevée lors d’un don de sang on parle de produits sanguins. Chacun de ces produits sanguins seront utilisés différemment en fonction de la maladie des patients. Dans les établissements de santé, il y a deux grands cas de figure : maladies chroniques et situation d’urgence. 


Le saviez-vous ? Avec un don de sang, vous pouvez donc sauver trois vies. 


Ne tardez plus devenez un héros du quotidien et partagez votre pouvoir de sauver des vies !

Globules rouges : quel rôle pour quels soins ?

Pour notre organisme, les globules rouges jouent un rôle vital. Ils transportent l'oxygène des poumons vers les tissus et, en retour, ils captent le gaz carbonique au niveau des tissus afin de l'éliminer par les voies respiratoires.

Les globules rouges prélevés lors d’un don de sang, représentent près de 80% des produits sanguins qui servent à la transfusion. Ils sont utilisés principalement pour les malades souffrant de cancer et autres maladies du sang. Ils peuvent également être utilisés en cas d’hémorragie ou d’anémie.

Chaque année plusieurs milliers de personnes subissent des hémorragies lors d’accidents de la route ou lors d’accouchements difficiles. Grâce aux globules rouges recueillis lors du prélèvement de votre sang, elles peuvent être soignées rapidement et en toute sécurité. 
Les personnes souffrant de maladies héréditaires graves, comme la drépanocytose ou de maladies rares, comme la thalassémie quant à elles, ont besoin de transfusions tout au long de leur vie.


Certains patients souffrant de maladies du sang (40% des besoins) comme par exemple les leucémies peuvent avoir besoin de transfusions ponctuelles.     

Le saviez-vous ? Les globules blancs sont les soldats de notre défense immunitaire contre les agressions extérieures (bactéries, virus, parasites…). Toutefois, dans le cas d’un don de sang les globules blancs sont filtrés car ils pourraient entraîner des effets indésirables chez le receveur.

Les plaquettes : quel rôle pour quels soins ?

Les plaquettes sanguines sont des cellules formées dans la moelle osseuse et jouent un rôle essentiel dans la coagulation. C’est le barrage qui empêche l’hémorragie et vise à préserver ce liquide précieux qu’est le sang après une blessure, plaie, coupure...    

Eh oui c’est grâce aux plaquettes que nos petites blessures du quotidien restent des petits bobos.  
La moelle osseuse peut produire des milliards de plaquettes par jour. Mais il arrive malheureusement que ce bel équilibre soit rompu (déficit en nombre ou qualité des plaquettes).   


Les conséquences sont souvent dramatiques et peuvent conduire à des hémorragies parfois sévères. Ainsi, la transfusion de plaquettes permet d’arrêter les saignements, de prévenir ou de stopper les hémorragies. C’est le cas  notamment des patients atteints de leucémie ou ayant un traitement par chimiothérapie.

Don de plaquettes

En cas de rupture de la paroi d’un vaisseau, ces minuscules cellules se collent dessus et colmatent la brèche. Ensuite, différentes protéines du plasma vont renforcer ce « bouchon » grâce au processus de coagulation.


La transfusion de plaquettes peut également être nécessaire lors de certaines interventions chirurgicales lourdes pour la santé des patients.

Le plasma : quel rôle pour quels soins ?

Le plasma est la voie de navigation de l’organisme. C’est la partie liquide du sang. Composé à 90 % d’eau salée, il permet aux globules rouges et aux plaquettes de circuler dans le système vasculaire. Il apporte également les substances nutritives aux tissus, et recueille en retour les déchets.

Le plasma, transfusé ou utilisé sous forme de médicament dérivé du sang, permet de soigner des malades souffrant d’hémorragies, de troubles de la coagulation ou de déficit immunitaire grave. Il est utilisé également pour soigner les grands brulés.

Le plasma contient plus d’une centaine de protéines. L’albumine, la protéine la plus présente dans le plasma, est également utlisée en cas d'insuffisance rénale et hépatique .

Don de plasma

Elle maintient le volume de flux sanguin et l’hydratation de l’organisme. Elle transporte également des hormones et d’autres molécules. 
Les immunoglobulines sont quant à elles indispensables dans la lutte contre les agents infectieux. Elles permettent de prévenir et de lutter contre des maladies telles que le tétanos, les hépatites ou la rubéole.

Le plasma contient également des facteurs de coagulation, dont les facteurs anti-hémophiliques et des facteurs contre les thromboses
En fonction de certaines situations d’urgence, de certaines maladies le médecin peut être amené à utiliser les trois produits sanguins. Lors d’une intervention chirurgicale, d’un accident ou encore d’un accouchement, une hémorragie entrainant un besoin urgent et important en produits sanguins peut survenir. A ce moment-là, plasma, plaquettes ou globules rouges peuvent tous être transfusés au malade pour lui sauver la vie.  


Le saviez-vous ?
* 1 million de malades sont soignés chaque année grâce au don de sang.
* 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour en France
* Chaque patient reçoit en moyenne 5 produits sanguins labiles (PSL).
 

Des besoins en sang constants en France   

#MissingType, vous en avez entendu parlé ? C’est une grande opération annuelle lancée par l’Etablissement français du sang. Le principe faire disparaître les lettres des groupes sanguins pour sensibiliser les donneurs et non donneurs sur le risque lié au manque de sang. 


Prenez le temps d’en apprendre plus sur cette campagne de sensibilisation.


Si l’EFS multiplie les initiatives pour inciter les citoyens à donner leur sang régulièrement, c’est pour une bonne raison : les produits sanguins ont une durée de vie limitée (voir infographie ci-dessous). le don de sang permet de sauver des vies en soignant plus d’un million de malades chaque année en France.

Des besoins en constante augmentation     

Secours d’urgence, interventions chirurgicales, maladies du sang, cancers… Les besoins en produits sanguins sont quotidiens et ont fortement augmenté au cours des quinze dernières années en France.  Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement ni médicament de synthèse capable de se substituer aux produits sanguins labiles issus des dons de sang des donneurs. 


N’attendez plus, rejoignez cette belle dynamique formée par la communauté des donneurs de sang ! Partagez votre pouvoir, celui de sauver des vies. 

EFS - Les besoins en produits sanguins

Des dons réguliers : la clé d’un bon niveau de réserve de produits sanguins ! 

Il faut le savoir : les globules rouges, le plasma et les plaquettes ont une durée de vie limitée. C’est pourquoi, pour répondre aux besoins des malades, votre mobilisation est essentielle !

 

Natif_1000x400_Durée-de-vie-PSL_3_0.png

 

Le saviez-vous ?     
Les femmes peuvent donner leur sang 4 fois par an (sur une année calendaire) et les hommes 6 fois : de quoi sauver de nombreuses vies !


Hommes et femmes peuvent donner leur plasma jusqu’à 24 fois par an. Il faut toutefois respecter un délai de deux semaines entre un don de plasma et tout autre don.


Hommes et femmes peuvent donner leurs plaquettes jusqu’à 12 fois par an. Il faut respecter 4 semaines entre chaque don de plaquettes.

Et n’oubliez pas, parce que les besoins sont toujours constants même pendant les vacances d’été ou les fêtes de fin d’année , l’EFS met en place de très nombreuses collectes mobiles au plus près de vous. Une belle occasion de rester mobilisés tout au long de l’année pour sauver des vies