08/03/2018
Forian et Emmanuel

Emmanuel, ne cache pas son émotion quand il regarde Florian  s’amuser dans le jardin. Souffrant du Syndrome de Wiskott Aldrich, son fils de 3 ans a dû être transfusé une vingtaine de fois car sa moelle osseuse fabriquait mal ses plaquettes.

« Les donneurs ont sauvé la vie de mon fils !»

Le Syndrome de Wiskott Aldrich est une maladie héréditaire très rare  qui fait partie des déficits immunitaires combinés sévères (DICS). Il modifie le fonctionnement de la moelle osseuse.

« Sans transfusion de plaquettes, Florian risquait à court terme de mourir d’une hémorragie spontanée. C’est pour cela qu’en seulement un an et demi, il a été transfusé une vingtaine de fois. Il n’avait alors que 3 ans ! C’est énorme ! ».

Aujourd’hui, « Flo va bien, il est en vie et fabrique tout seul ses plaquettes grâce à une greffe de moelle osseuse ».
« Sans les dons  de sang, « Flo » n’aurait pas pu attendre la greffe et ne serait plus là aujourd’hui. Les donneurs ont sauvé la vie de mon fils !

Donner est un geste simple, sans danger pour le donneur mais inestimable pour le receveur ! »