24/08/2016
Contre-indications liées au voyage : ce qu’il faut savoir

Finis les congés, la plage et les lunettes de soleil ! Place à la rentrée…. Si vous avez voyagé à l’étranger ou dans les DOM récemment, sachez que vous devrez peut-être observer un délai allant de 28 jours à 4 mois, avant de pouvoir donner votre sang.

Contre-indications liées au voyage : ce qu’il faut savoir

Dans certains pays, y compris en Europe, certains virus ou parasites circulent, comme le West Nile virus, le chikungunya, le paludisme, la maladie de Chagas, le virus Zika, etc. Si vous les avez contractés et que vous donnez votre sang, ils peuvent être transmis lors d’une transfusion.

En été, la présence accrue des moustiques peut faire évoluer la liste des pays et régions concernés par des mesures d’ajournement. Pour une information au cas par cas, nous vous invitons à consulter le planisphère recensant les pays visés et les délais à respecter au retour de ces destinations (mis à jour le 01/08/2016). Un code couleur permet d'associer chaque pays au délai d'ajournement correspondant, en fonction du risque lié à la présence d'une ou plusieurs maladies.

A noter que, dans de nombreux cas, le don de plasma est possible sans délai. Ce type de don se fait en général sur rendez-vous dans un de nos sites fixes.

Si vous n’êtes pas concerné(e)s, trouvez une collecte près de chez vous dans la rubrique « où donner ».